Château Marchand Bellevue: Des vins rouges de plaisir en Entre-Deux-Mers

Direction le vignoble bordelais en plein cœur de l’Entre-Deux-Mers, sur la commune de Targon, pour aller à la rencontre d’Alain Dufourg, propriétaire du Château Marchand Bellevue. 

Château Marchand Bellevue

Représentant la troisième génération à prendre soin du domaine, Alain Dufourg s’est engagé dans la production de cuvées de qualité tout en respectant l’environnement.

Qualité et respect de l’environnement

« Je suis tombé dedans quand j’étais petit », nous explique Alain Dufourg. Avec un BTS gestion et comptabilité agricole en poche, ce passionné de vin, fils et petit-fils de vigneron décide de s’installer en 1989, en achetant un domaine à Targon. Il créé la propriété ex-nihilo et fait ses armes par la même occasion. En 2010, il laisse de côté ce domaine au profit de l’exploitation familiale, le Château Haut-Marchand, qu’il renomme par la même occasion Château Marchand Bellevue, nom soufflé par ses amis revendiquant la superbe vue sur les vignes du domaine. Grâce à son expertise et au savoir-faire familial historique, Alain Dufourg prend soin du vignoble et de ses 33 hectares de vignes. Petite particularité, le domaine ne produit exclusivement que des cépages rouges : le Merlot (60%), le Cabernet Franc (30%), le Cabernet Sauvignon (30%) et le Petit Verdot (10%). « Je ne produis pas de vins blancs par conviction personnelle. N’étant pas un grand amateur de vin blanc, je préfère créer des cuvées de vin rouge de qualité et occasionnellement un peu de vin rosé », nous explique Alain. 90% de la production est en effet, commercialisée en AOC Bordeaux Rouge et 10% en AOC Bordeaux rosé.

Sa compagne Sylvie n’a pas tardé à le rejoindre sur l’exploitation pour l’épauler sur le développement commercial. Ensemble, ils apportent un souffle nouveau aux terres de son grand-père. Pour la petite histoire, ce dernier a été l’un des fondateurs de la cave coopérative de Romagne non loin de Targon, en 1936.

Respectueux de l’environnement, le vignoble est en agriculture raisonnée et a obtenu la certification Haute Valeur Environnementale niveau 2. Grâce à leurs efforts à limiter les intrants tout en prenant soin de leurs vignes, le vignoble pourrait obtenir le niveau 3 dès l’an prochain.

 

© Château Marchand Bellevue

Des vins de plaisir, souples et fruités

Leur crédo ? Elaborer des vins de qualité en respectant l’environnement et le goût des consommateurs. Alain s’attache à créer des vins de plaisir, souples, fruités et faciles à boire. C’est notamment le cas de leur cuvée Château Marchand Bellevue 2013, qui séduit par sa robe rubis soutenue et ses arômes de fruits rouges mûrs. Cette cuvée charpentée et souple à la fois s’exprimera parfaitement à l’apéritif autour d’une planche de charcuterie ou encore avec des grillades. De la même manière, Château Marchand Bellevue 2015 qui est un excellent millésime, dispose d’une bouche structurée, ronde et fruitée qui peut se déguster dès maintenant ou peut tout aussi bien se garder 3 ans. Cette cuvée sublimera une jolie pièce de bœuf ou un filet de porc grillé.

La cuvée Dolmen qui tient son nom du Dolmen présent sur la propriété est un vin 100% Merlot complexe et structuré avec un léger boisé fondu obtenu grâce à un élevage en barrique neuve de 20 mois. Issue d’un travail parcellaire précis, cette cuvée se marie merveilleusement avec de la cuisine exotique comme un poulet caramélisé au gingembre et au basilic. Entre ces deux cuvées, Alain Dufourg travaille activement sur un nouveau projet : un vin rouge composé de Merlot et de Cabernet Sauvignon, élevé entre 12 et 15 mois en fût de chêne. Affaire à suivre donc !

En attendant, si vous passez par Targon, vous savez maintenant où vous arrêter !

 

© Château Marchand Bellevue

Achetez en direct du vigneron