Vin à la ficelle : connaissez-vous le concept ?

Si vous allez au restaurant, il se peut que le serveur vous propose de vous servir votre vin "à la ficelle". Voici quelques explications pour ne pas vous méprendre sur sa proposition...

Qu'est-ce que le vin à la ficelle?

Tout d'abord, rassurez-vous : votre vin ne sera pas servi dans votre verre à l'aide d'une ficelle. En effet, pas vraiment l'idéal, car c'est un coup à se retrouver couvert de taches de vin en un rien de temps, même s'il existe quelques astuces efficaces pour faire disparaître les traces de vin sur les vêtements. En réalité, servir le vin "à la ficelle" revient à payer le vin au prorata de ce que vous avez consommé. Plutôt pratique si vous n'avez pas envie de consommer une bouteille entière mais un peu plus qu'un pichet !

Un concept qui date du 15ème siècle

Si le concept du vin à la ficelle commence à faire fureur sur les tables des restaurants depuis seulement quelques années, son apparition est pourtant bien plus ancienne, puisqu'elle date du 15ème siècle. Selon la légende, c'est un aubergiste auvergnat prénommé Gaultier qui en 1487, a eu l'idée d'utiliser un bout de ficelle pour jauger la quantité de vin consommée par ses clients.

À l'époque, le vin était servi dans des pichet de terre ou en étain. L'aubergiste mesurait donc la quantité de vin consommée grâce à des noeuds réguliers dont l'écart entre chacun d'entre eux représentait 25 cl de liquide.

12% de consommateurs favorables au vin à la ficelle 

Aujourd'hui, le concept du vin à la ficelle fait mouche. Et pour cause : les modes de consommation changent, et les clients sont de plus en plus adeptes du vin au verre, comme le souligne une étude du Parisien-Aujourd'hui en France publiée en 2014. Selon ce sondage, la part des consommateurs qui privilégie le vin au vin verre s'élève à 20%, tandis que 12% adhérent au vin à la ficelle...

Découvrez nos sélections de vins sur-mesure ICI