Que boire avec un couscous ?

Plat emblématique de la cuisine traditionnelle du Maghreb, le couscous est très parfumé et épicé. Mais quel vin boire pour accompagner cette spécialité culinaire?

Quels vins déguster avec le couscous?

En fonction de la recette, le choix du vin pour un couscous peut aisément varier. Découvrez nos différents accords pour accompagner au mieux votre couscous (classique, royal, poissons). 

1) Avec le couscous classique 

Semoule, viande, légumes, épices... La composition du couscous est si riche que l'associer à un seul vin peut vite devenir complexe. Sans compter qu'il existe de nombreuses variantes de couscous. Nous nous en tiendrons donc ici à la recette classique : le couscous aux trois viandes, généralement composé de bœuf, de poulet et de mouton. La semoule se révélant plutôt fade, votre attention devra davantage se focaliser sur la viande et les épices. Un vin rouge fruité et épicé aux tanins soyeux représente le compromis idéal pour contrer le côté épicé et adoucir le palais, tout en épousant la texture tendre de la viande. Privilégiez un Côtes de Provence ou un Corbières (Languedoc). Si vous préférez le rosé, dirigez-vous plutôt vers un Clairet (Bordeaux).

2) Quel vin pour accompagner un couscous royal ?

quel vin rouge avec le couscous royal ? Avenue des vins

Le couscous est un plat plein d’épices, de saveurs et de soleil. C’est un plat qui s’allie parfaitement avec plusieurs vins, à condition de porter attention à leur choix : le revers de la puissance d’un tel plat est de pouvoir facilement bousculer (ou être bousculé par) un vin.

L’accord met-vin du couscous royal est donc très intéressant et sort des sentiers battus. Découvrons ensemble les accords idéaux pour vous permettre de profiter de ce plat plein de soleil avec un verre bien choisi.

 Les règles de l’accord parfait vin et couscous royal

Un couscous royal, c’est un plat à base de semoule cuite, de pois chiches, de nombreux légumes (courgettes, aubergines, carottes, céleris, navets, oignons et tomates) et d’épices (sel, safran, paprika, ras el hanout, piment…) et de viandes (poulet, merguez, agneau).

Face à un ensemble si complexe, l’accord se fera selon une logique à quatre points :

  •        Le plat est très épicé : le vin choisi se devra d’apporter une fraîcheur pour alléger la bouche et contrebalancer la puissance du plat. Cela pourra se faire par un vin à la structure légère autant qu’un vin avec un profil aromatique frais et poivré ;
  •        Le plat contient de nombreux légumes : le vin ne pourra pas être trop tannique et corpulent, au risque de faire ressortir l’amertume des légumes ;
  •        La texture et le goût des différentes viandes alliées aux pois chiches : le vin devra disposer de tanins souples voir ne pas avoir de tanins pour se lier agréablement à l’ensemble.

 

Un vin bien choisi pour accompagner un couscous royal sera donc frais, plutôt léger et aux tanins souples.

L’accord sans fausse note se fait en rosé

Si beaucoup pensent naturellement au vin rouge, le couscous royal est pourtant un un meilleur allié au rosé. Naturellement très pauvre en tanin, léger et frais, c’est l’assurance d’un accord réussi.

Les rosés qui feront le plus écho à la puissance de ce plat méditerranéen seront naturellement les rosés du bassin méditerranéen. Nous vous recommandons de choisir un rosé de Provence ou un rosé du Languedoc-Roussillon. Frais et légers par leur structure, ils font preuve d’une puissance aromatique fleurie et fruitée.

Seule exception à cette règle, les rosés disposant d’un bon potentiel de garde pour davantage de complexité. Le couscous se marie en effet avec des rosés de garde de Bandol, des baux de Provence mais aussi de Tavel ou de Gigondas.

L’accord en rouge, attention à choisir la bonne AOC

L’accord avec un vin rouge est donc plus complexe, mais loin d’être impossible. Les amateurs de vins rouges devront se diriger vers un vin aux saveurs fraîches et épicées et à la structure tout en souplesse.

Ces critères nous dirigent dans un premier temps vers les vins à base de Syrah ou de Mourvèdre dans le Languedoc-Roussillon ou dans les Côtes-du-Rhône nord. Ces vins ont un profil aromatique poivré voire mentholé et peuvent, après quelques années de vieillissement, proposer des tanins assouplis les prédisposant à cet accord.

Un autre excellent choix de vin rouge pour accompagner un couscous royal nous éloigne de la Méditerranée et nous rapproche de l’océan atlantique. Dans la vallée de la Loire, sur l’AOC Saumur Champigny, les vins rouges sont composés à partir de cabernet franc parfois agrémenté de cabernet sauvignon. Leurs tanins sont très souples et ces vins révèlent des arômes de fruits étoffés d’épices et de notes mentholées.

3) Avec le couscous au poisson

Le couscous au poisson est également une recette à succès. Avec ce plat, il faudra miser sur un vin blanc aux arômes minéraux pour rappeler le goût iodé du poisson, et à la structure onctueuse afin d'assurer la persistance aromatique avec la texture de la semoule et des légumes. Misez donc plutôt sur un vin blanc sec (non sucré) du sud, en appellation Côtes du Roussillon Villages ou Corse.

A vous de jouer !

Autres articles Accords Mets / Vins :