Crise du Coronavirus : Comment aider les vignerons français ? 

La tendance des « skyperos », ces apéros virtuels en ligne, pourrait faire croire le contraire. Pourtant les chiffres sont bien là, et la vente de vin est en baisse drastique depuis l'annonce du confinement national.

La tendance des « skyperos », ces apéros virtuels en ligne, pourrait faire croire le contraire. Pourtant les chiffres sont bien là, et la vente de vin est en baisse drastique depuis l'annonce du confinement national. Or le raisin n'accepte, lui, aucun confinement. #LAVIGNECONTINUE, comme veut le faire savoir ce mouvement éponyme. Et le travail des vignerons français aussi, qui se voient œuvrer pour protéger le millésime à venir tout en observant leur trésorerie se tarir. Face à cette situation, nous vous proposons l'action. Et les meilleures armes à notre disposition ? L'achat de vin en ligne en direct producteur et circuit court

Les effets du confinement sur la filière du vin en France 

Le confinement mondial marque une chute considérable des revenus pour les vignerons français. Bien que l'État ait autorisé aux cavistes de rester ouvert, peu le font. De ce fait, les points de vente, les événements viticoles et les opportunités à l'export sont tous bloqués. La toile s'affole et certains vignerons annoncent de trente à quatre-vingt-dix pourcent de diminution d'activité et de chiffre d'affaires, dans toutes les régions de France. (sources : pleinchamp.com, ouest- france.fr, lefigaro.fr) 

De plus, les producteurs n'ont aucune visibilité assurée sur la sortie de la crise. Les points de vente habituels rencontrent en effet les mêmes difficultés. Aucune assurance donc, d'une reprise des commandes de leurs produits à la sortie de ce confinement. 

Problèmes économiques qui se combinent à l'actualité de la vigne qui demande des soins intensifs capitaux pour la prochaine cuvée. Travaux qui doivent être effectués avec davantage de contraintes. 

Pourquoi les vignerons indépendants sont les plus vulnérables 

Les vignerons indépendants sont les plus vulnérables et les plus impactés. Pour trois raisons essentielles. 

La première est que le seul secteur relativement épargné est celui de la grande distribution. Les déplacements étant limités, les français prennent en effet le réflexe de concentrer leurs achats et profitent des courses en supermarché pour faire le plein de flacons. Malheureusement, les vignerons qui ont fait le choix de l'indépendance ne s'y trouvent pas aisément

La deuxième est que par définition un vigneron indépendant dispose d'une visibilité plus faible dans le marché français. Hors les clients à la recherche de bouteilles ne disposent plus des moyens habituels pour découvrir de nouvelles pépites et privilégient les étiquettes reconnues. 

Et pour finir, un vigneron indépendant dispose de moins de trésorerie. Ils disposent en moyenne de un à deux mois de finances. Plus le confinement dure, plus la situation est difficile. 

L'achat de vin en ligne directement au vigneron une solution pour les aider 

Une seule solution : l'achat de vin en ligne. Mais pas n'importe lequel. L'achat engagé, celui qui privilégie les circuits courts et l'achat direct à la propriété

Nos vignerons sont en danger. Par extension, c'est notre terroir qui est en danger, car il ne s'exprime qu'à travers les mains des femmes et des hommes qui le subliment. 

Avenuedesvins a toujours défendu avec ferveur ce lien entre le consommateur et le vigneron 

pour préserver la richesse de nos terroirs. Comment ? 

• Nous offrons une visibilité en ligne à chacun des producteurs 

• Nous finançons une partie de la livraison pour supporter nos vignerons (et nous assurons un soin idéal des bouteilles par les équipes de DHL) 

• Vous achetez directement au domaine, selon un modèle de rémunération directe ! 

Amateurs de vins, dégustez, même confinés. Montrez votre soutien, et profitez de ce confinement pour voyager par le vin. À la vôtre, et à nos vignerons ! 

int(152)