Coq au vin : quel vin choisir pour la sauce ?

Vous raffolez du coq au vin ? Servi avec des tagliatelles fraîches, ce plat typiquement français constitue un classique plutôt efficace. Le secret d’un bon coq au vin réside dans la préparation de sa sauce. 

Quel vin faut-il utiliser pour son coq au vin?

Alors quel vin choisir pour cuisiner cette recette gourmande et quel vin choisir pour le déguster ?

« On ne fait pas de bonne sauce avec un mauvais vin ! »

Une croyance courante consiste à penser que lorsqu’il s’agit de cuisiner une sauce à base de vin, peu importe le cru utilisé. Certains peuvent même pousser le vice en achetant de la « piquette ». Un réflexe qui se comprend, car il faut bien admettre que verser intégralement le contenu d’une bouteille de vin dans un plat peut faire mal au porte-monnaie. Cependant, méfiez-vous de cette pratique. Car, comme l’a si bien dit le journaliste Olivier Bompas dans son livre Les Accords Mets et Vins, « on ne fait pas de bonne sauce avec un mauvais vin ! »

C’est d’autant plus vrai avec le coq au vin, étant donné que la sauce représente l’élément clé de ce plat. En effet, si la cuisson élimine l’alcool, elle conserve en revanche tous les arômes. Veillez donc bien à choisir un vin au bon rapport qualité/prix avant de faire votre sauce. Assurez-vous également que celui-ci n’est pas bouchonné, sans quoi vous risquez de rater votre sauce. La recette classique consiste à préparer ce mets avec du vin rouge (bien qu’il existe des variantes au vin blanc et au vin jaune). Optez donc pour un vin rouge gouleyant aux tanins soyeux et aux notes épicées, comme un Beaujolais corsé ou un vin méridional de Provence ou du Languedoc.

Et pendant le repas ? 

Une fois mijoté et prêt pour la dégustation, votre coq au vin gagnera à être accompagné par un bon verre de vin rouge. Vous pouvez également jouer sur la saveur acide de la sauce et des légumes en choisissant un vin tannique de la Vallée du Rhône en appellation Vacqueyras, un vin du Languedoc en appellation Faugères, ou encore un vin du Sud-Ouest en appellation Gaillac. Si vous préférez un vin plus léger, dirigez-vous vers un Saint-Amour (Beaujolais) ou un Pommard (Bourgogne), qui s’accorderont parfaitement avec la texture fondante du coq. Dans les deux cas, il est important de choisir un vin suffisamment frais pour contrer le côté légèrement sec de la volaille.

Nos 2 accords parfaits pour accompagner le coq au vin