Château des Broyers : l’alliance de la tradition et de la modernité en Beaujolais

Direction le sud de la Bourgogne, non loin de Mâcon pour découvrir le Château des Broyers. Cette propriété datant de 1710, exploite 2,5 hectares de vignes en viticulture raisonnée. 

Château des Broyers

Nous rencontrons Pierre Coquard, propriétaire dynamique du domaine.

Un projet familial d’envergure

Ingénieur de formation, Pierre Coquard a travaillé 10 ans dans le monde de l’informatique avant de prendre part à un projet familial important : rebâtir le Château des Broyers pour le transformer en lieu de réception pour les entreprises tout en y faisant du vin. Tout a commencé en 2003 avec le rachat de cette belle endormie. Deux ans et demi plus tard, les espaces de réception étaient créés et la vigne restructurée en alliant le respect du terroir et l’écoute des savoir-faire traditionnels à la modernité et à l’utilisation de technologies de pointe. Situé à la Chapelle-de-Guinchay, à quelques kilomètres de Mâcon, le Château des Broyers dispose de 2,5 hectares de vignes situées autour du domaine. Les vins des Broyers proposent pas moins de 8 appellations différentes : Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Morgon, Saint-Amour, Juliénas, Moulin-à-Vent, Crémant de Bourgogne et enfin Beaujolais-Villages rouge, blanc et rosé.

Pour la petite histoire, il y a des vignes depuis plus de 300 ans au Château des Broyers. La structuration du domaine a été réalisée par les chanoines (dignitaires ecclésiastiques) de Mâcon qui ont demandé à des fermiers de transformer le bosquet historique en terre viticole. Le bâtiment habité par la famille Broyer s’est agrandi jusqu’en 1700. Enfin, en 1710 le Seigneur des Raviers, garde du corps du Roi Louis XIV et capitaine de cavalerie fait ériger le château comme on peut le retrouver encore aujourd’hui. Depuis 2005, la propriété est dédiée aux teams buildings et aux séminaires la semaine et se transforme pour recevoir des mariages, des baptêmes ou autres réunions familiales le week-end. L’oenotourisme est également très développé avec des visites guidées et des dégustations commentées dans les caves voutées du domaine. Ils sont aujourd’hui une équipe de 14 personnes à travailler sur le domaine entre l’équipe dédiée aux vignes, le chef cuisinier et l’équipe dédiée au réceptif. Plus de 4000m2 sont alloués aux espaces de réception avec 11 salles et salons et de nombreuses chambres. « L’idée c’est de pouvoir partager, échanger dans un cadre ressourçant et reposant », explique Pierre.

Des vins audacieux et élégants

Concernant les vins, l’objectif est d’allier tradition et modernité pour révéler la plus belle expression des terroirs de chaque appellation. « Il est toujours question de rechercher l’équilibre parfait entre fruit et tannin tout en créant des vins avec un joli potentiel de garde. », poursuit-il. C’est notamment le cas de leur Moulin à Vent, un grand vin du Beaujolais avec une jolie expression de fruits rouges, de notes florales mais également une belle rondeur tout en élégance. Ce vin rouge 100% Gamay est élevé 8-9 mois en barrique de chêne ayant au préalable servi pour les vins blancs, de manière à éviter un boisé trop fort. La bouche charpentée de ce vin s’accordera parfaitement avec une côte de bœuf grillée sur sarment, accompagnée de petites pommes de terre en chemise avec de la crème et de la ciboulette. Le fumé de la viande se marie en effet très bien avec le léger boisé du vin.

Dans un autre style, leur Pouilly-Fuissé est le « vin roi de la Bourgogne ». Ce 100% Chardonnay séduit par ses arômes de silex, de pierre à feu avec de délicates notes de noisette, d’amande et de fleurs blanches. « C’est de la dentelle, Madame en tenue de soirée exceptionnelle, tout en élégance et en souplesse », explique Pierre. Ce vin d’exception se mariera très bien avec des fruits de mer, des huîtres Gillardeau©, un homard grillé ou encore des grenouilles au beurre.

Enfin, leur cuvée Jeu de Bulles est un pari audacieux puisqu’il s’agit d’un 100% Gamay pétillant fruité et frais avec une très jolie acidité bien maîtrisée. La bouche est gourmande avec des notes fruitées qui s’accordent très bien avec un toast de foie gras ou encore un risotto de gambas aux litchis.

Si vous passez à côté de Mâcon, vous savez maintenant où vous arrêter !

© Château des Broyers

Achetez en direct du vigneron