Château Chatain: De l’excellence en bouteille !

Direction le vignoble bordelais, sur la commune de Néac, non loin de Pomerol pour aller à la rencontre de Christine de la Guéronnière, propriétaire du Château Chatain. 

Château Chatain

Représentant la quatrième génération à prendre soin du domaine, Christine de la Guéronnière s’est engagée dans la production d’excellents crus tout en respectant l’environnement.

La tradition portée par le dynamisme

L’histoire commence en 1928 lorsque le comte de la Guéronnière, arrière-grand-père de Christine, fait l’acquisition du Château Chatain pour sa fille aînée. Le vignoble a été planté au début des années 60 par le frère aîné du père de Christine de la Guéronnière afin de dynamiser la propriété familiale. A cette époque, le père de Christine, compagnon du devoir en ébénisterie, vogue à travers le monde de l’Australie à la Guyane pendant près de 10 ans. Il rentre ensuite en France où sa fratrie lui propose de gérer l’exploitation. Il y installe donc son atelier d’ébénisterie et prend soin du domaine viticole jusqu’à ses 77 ans. Fin 2015, Christine reprend la propriété à la suite de son père, décision convenue à l’unanimité par les 25 cousins associés au domaine. Ensemble, ils réactivent la vente au particulier grâce à leur grand réseau un peu à la manière des réunions Tupperware. Pour cette spécialiste en achat industriel, le challenge était de taille. La priorité fut de régulariser le contrôle de gestion du domaine puis de s’occuper de la vigne en gardant les positionnements de son père qui oubliait peu à peu ses processus de vinification. « Cela fait maintenant 4 ans que je suis en charge du domaine et je suis ravie d’avoir pris le temps de me former sur le tard. Ma curiosité naturelle et mon questionnement m’ont beaucoup aidé pour relever ce challenge de la vigne jusqu’aux chais », poursuit Christine qui se prépare à une formation d’œnologue pour la rentrée 2019.

Particularité intéressante du Château Chatain, on retrouve l’encépagement à la vigne dans l’assemblage de la bouteille, autrement dit 15% de Cabernet Franc, 15% de Cabernet Sauvignon et 70% de Merlot. Cet assemblage est un peu la marque de fabrique du Château Chatain qui souhaite conserver par ce biais un savoir-faire historique. De même, le vignoble a 50 ans d’âge ce qui est rare aujourd’hui. « Là où de nombreux vignerons arrachent le cabernet sauvignon qui peut laisser « un côté vert » au vin pour produire des vins pouvant être dégustés très rapidement, nous conservons ce cépage pour créer des vins de garde. », explique Christine. La tradition se poursuit également avec les équipements d’époque, hors du temps, dont une presse datant de 1900 pour obtenir un vin de presse de haute qualité et chargé en matière ou encore une boucheuse manuelle des années 50 avec les socles en fonte d’origine. « Cela nous permet d’avoir cette impression de continuité même si chaque génération apporte sa pierre à l’édifice. Notre devoir est de transmettre ce savoir-faire historique car nous effectuons un travail transgénérationnel », nous explique Christine. Ce respect des traditions ne l’empêche pas de sortir des sentiers battus. En plus de la création de la boutique en ligne du domaine, Christine très respectueuse de l’environnement et proche de la philosophie prônée par la biodynamie  réfléchit à un projet d’économie circulaire pour ses packagings. Affaire à suivre ! En attendant, le vignoble est conduit en viticulture raisonnée avec des élevages en levure indigène, un désherbement mécanique sous le rang et des traitements naturels de la vigne, sans pesticide.

 

© Château Chatain

Des vins authentiques

Fruits d’un travail minutieux qui commence dans les vignes, les vins de Château Chatain en AOC Lalande de Pomerol sont des vins de garde authentiques. Depuis près d’un siècle, la famille de la Guéronnière s’évertue à produire des crus d’exception chaque année. C’est le cas du Château Chatain 2012, cuvée vinifiée par le père de Christine à 75 ans. Ce vin « de papi winemaker » est dans son plein potentiel avec de superbes tanins fondus et un fruit mûr en bouche. Cette cuvée complexe reste souple et gourmande ce qui en fait un classique de référence à la propriété. Avec ses arômes de cerise, de framboise, de cassis et ses notes légèrement boisées, ce vin s’accordera parfaitement avec une entrecôte de bœuf grillée, des petits gibiers ou encore avec des cèpes farcis à la bordelaise. Le Château Chatain 2014, dernière cuvée vinifiée par le « papi winemaker » dispose d’une jolie robe rubis avec une certaine brillance. Ses notes intenses de fruits rouges et sa souplesse font de ce vin le compagnon idéal de grillades ou encore de desserts aux fruits rouges ou au chocolat. Enfin « le Château Chatain 2015, millésime exceptionnel du fait d’un fort ensoleillement  sera dans son point d’équilibre dès cette fin d’année », nous explique Christine. Le Merlot apporte de la rondeur et de la souplesse, là où le Cabernet Franc transmet un bouquet d’épices caractéristique. Cette cuvée élégante peut donc se suffire à elle-même ou bien accompagner un sauté de veau au chorizo ou encore une tartelette amandine aux figues.

Vous l’aurez compris, les vins de Château Chatain sont des vins authentiques, complexes, souples et fins, produits dans le respect des traditions et portés par un dynamisme incroyable. Si vous passez par Néac, vous savez maintenant où vous arrêter !

 © Château Chatain

 Achetez en direct du vigneron